MRE Group

 

Informations spécialisées et services
pour les énergies marines renouvelables

Nos portails: 

FR  EN  ES

Suivez nous:  Linkedin  Twitter  Facebook

Mer d’Iroise : mise à l’eau de la bouée SIMEO fin mars 2015

DN 827 29610
Daily News N°827 - 10/03/2015 - mre.solutions - Les milieux marins font actuellement l’objet de nombreux enjeux liés au développement des Energies Marines Renouvelables (EMR), à l’aménagement des littoraux, et à la mise en protection de zones de forte biodiversité patrimoniale à travers la mise en place d’Aires Marines Protégées (AMP). Dans le double contexte de déploiement des aires marines protégées et des activités économiques en mer, SIMEO est une bouée qui permet d'analyser et de synthétiser des informations uniques pour servir d’outil d’aide à la décision à la fois dans le cadre d’études d’impact pour des projets d’aménagement tels les parcs éoliens offshore et pour la surveillance des Aires Marines Protégées (AMP). Ce projet est le fruit d’un partenariat entre des institutions de référence en matière de biodiversité, de technologie et de recherche sur les milieux marins ainsi que deux PME, BIOTOPE et NKE qui travaillent en collaboration avec deux établissements de recherche, l’IRD et l’IFREMER.

Le contexte

Le projet SIMEO - Station Instrumentale de Monitoring Ecologique dans l’Océan – est le premier prototype d’une gamme de stations marines, associées à de nouveaux services basés sur l’analyse de jeux de données inédites sur les vertébrés marins et leur milieu. Ce projet a permis l’intégration sur une même bouée d’instruments de mesure de pointe : radar, sondeur, vidéo, mesures de sons, sonde multi paramètres pour l’analyse de l’eau (température, salinité, turbidité, fluorescence a), courantomètre et station météo. La bouée SIMEO permet de collecter des informations essentielles sur des espèces aussi variées que les oiseaux marins, les chauves-souris, les poissons ou les cétacés, en corrélation avec l’état du milieu. Le flotteur et son système d’ancrage ont été développés spécifiquement par nke instrumentation pour s’adapter à la diversité des sites - nature des fonds (sable, roches…), courants, houle. La bouée SIMEO est autonome en énergie grâce à une solution hydride (photovoltaïque, éolien, pile à combustible) et assure la transmission des données essentielles vers la terre, afin de limiter les déplacements en mer jusqu’à la station.

En parallèle au développement de ce nouvel équipement expérimental, des applications métiers à fortes plus values sont développées afin d’obtenir des données directement utiles comme outils d’aide à la décision pour les études d’impact, la surveillance et le monitoring des Aires Marines Protégées ou des sites éoliens offshore. Ce projet s’inscrit dans le déploiement actuel des Energies Marines Renouvelables qui crée une très forte demande de production de données écologiques robustes et fiables.

Le principe de SIMEO

Il associe sur une même bouée autonome plusieurs instruments de mesure de pointe (radar, sondeur, système vidéo, sonde multi paramètres…) qui réaliseront des mesures en quasi-continu. L’ensemble des données biologiques, météorologiques, physiques et hydrologiques sous-marines ainsi constituées seront transmises à terre en temps réel pour leur exploitation. Autonome en énergie, cette station fournira notamment des informations inestimables sur les oiseaux marins, chauves-souris, poissons ou cétacés.

Fin mars, la bouée SIMEO va être déployée pour une période de 6 mois en mer d’Iroise. Le Parc National Marin d’Iroise est associé à ces observations de ce milieu très riche et diversifié. Le projet SIMEO est porté par un consortium de partenaires public-privé référents en matière de biodiversité, de technologie et de recherche sur les milieux marins: les sociétés Biotope et nke instrumentation, associées par les organismes publiques IFREMER et IRD.

Le projet a été labellisé par les pôles mer « Bretagne » et « Provence Alpes Côte d’Azur (PACA) ». Il est soutenu financièrement par l’Etat français sous la forme d’une aide du Fond Unique Interministériel, auquel sont associés l’Europe, la Région Languedoc-Roussillon, la Région Bretagne et BPI-France (Banque Publique d’investissement).

La bouée et son mouillage seront mis en place par le navire Thalia, de l’armement Genavir. Cet armement est issu d’un groupement de plusieurs organismes pour mettre en commun leur flotte océanographique, dont l’Ifremer et l’IRD font partie. La bouée SIMEO dispose par ailleurs d’une ligne de mouillage en un point, basée sur une ancre lourde empennelée sur un corps mort en fonte. Une bouée coffre de surface reprend les efforts de la ligne de mouillage, pour adoucir les mouvements de la bouée SIMEO dans la houle.

Les acteurs impliqués dans le projet

NKE instrumentation
NKE Instrumentation développe, fabrique et commercialise de l'instrumentation pour la surveillance des eaux marines et des milieux aquatiques. Elle collabore à ce titre à de nombreux programmes de Recherche et Développement, tant nationaux qu'européens, et travaille en partenariat avec des institutions scientifiques telles que l'Ifremer et le CNRS. Pour l’Océanographie et les milieux difficiles, nke Instrumentation fournit :

Des enregistreurs autonomes pour :
  • la surveillance des paramètres (pression, température, salinité, oxygène dissous, turbidité…)
  • la surveillance du milieu (envasement, flux thermique, corrosion atmosphérique …)
  • l’analyse du comportement des systèmes immergés (force, accélération, inclinaison, corrosion …)
  • le contrôle des pêches (temps de mordage, position navire, temps immersion de chalut …)
Des Systèmes Automatisés :
  • surveillance des eaux, des estuaires
  • bouées instrumentées (mesure de courant, chaine de température…)
  • profileurs de tous types.
De l’instrumentation embarquée spécifique pour l’offshore, l’industrie ou la Marine.

Biotope
Fondée en 1993 par des passionnés de nature engagés dans la préservation de la biodiversité, l’entreprise s’est imposée en 20 ans comme le leader français de l’ingénierie environnementale. Avec près de 240 collaborateurs (experts botanistes, faunistes et environnementalistes) et 21 implantations en France et à l’international, le bureau d’études BIOTOPE accompagne les acteurs publics et privés dans l’approche environnementale des projets d’aménagement, de la Guyane à la Chine en passant par la Méditerranée.

Biotope, c’est aussi une agence de communication et une maison d’édition – Biotope Éditions – éditeur de référence d’ouvrages sur la nature (guides d’identification, atlas de répartition, beaux livres, guides de randonnées nature, etc.). Un leitmotiv à toutes ses activités : faire partager la connaissance de la nature au plus grand nombre pour mieux la protéger.

IFREMER
L'Ifremer contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et du littoral et au développement durable des activités maritimes. À ces fins, il conçoit et met en œuvre des outils d'observation, d'expérimentation et de surveillance, et gère des bases de données océanographiques. Il opère également une part très significative de la flotte océanographique, dont l’ensemble des systèmes sous-marins et équipements lourds mobiles (sismiques, pénétromètre...). Depuis mars 2011, la programmation et l’évolution de l’ensemble de la flotte océanographique française sont portées par l’UMS Flotte, dont la direction a été confiée pour quatre ans à l’Ifremer. Créé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe des ministères de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie.

L'Ifremer travaille en réseau avec la communauté scientifique française, mais aussi des organismes partenaires dans de nombreux pays. La coopération est centrée sur des grands programmes internationaux, sur l'Outre-mer et sur quelques pays-cibles (Etats-Unis, Canada, Japon, Chine, Australie, Russie), et sur une politique méditerranéenne associant l'Europe à la rive Sud de la Méditerranée.

IRD
L’Institut de recherche pour le développement (IRD) est un organisme français de recherche, original et unique dans le paysage européen de la recherche pour le développement.Privilégiant l’interdisciplinarité, l’IRD centre ses recherches, depuis plus de 65 ans, sur les relations entre l’homme et son environnement en Afrique, Méditerranée, Amérique latine, Asie et dans l’Outre-Mer tropical français. Ses activités de recherche, de formation et d’innovation ont pour objectif de contribuer au développement social, économique et culturel des pays du Sud.

Notons enfin que le projet SIMEO répond à un réel besoin sur la surveillance et les études de suivi monitoring des populations de vertébrés marins. Ce besoin a été identifié tant d’un point de vue aménagement que d’un point de vue conservation. SIMEO aboutira à une gamme de produits et de services permettant d’estimer l’état écologique de populations diverses sur un site d’étude, en collectant simultanément des données sur le milieu. Le développement et la conception de stations marines multi-instrumentées implique de nombreuses innovations tant technologiques que scientifiques. La réalisation de ce projet est rendue possible grâce à la complémentarité des compétences issues d’un partenariat composé d’entreprises privées et d’organismes de recherche publics.

Pour en savoir plus, relire Congrès SHF : «Evènements extrêmes d’inondation 2013», Paris, 13-14 novembre 2013.

TEAM MRE
Source: Congrès SHF : «Evènements extrêmes d’inondation 2013», NKE Instrumentation.
Crédit photo: © NKE instrumentation.
L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés.

► Lire cet article
Profitez d'un accès complet pendant un jour pour seulement 5€.
J'achète un Pass Lecteur 
► Abonnez-vous
Bénéficiez d'un accès complet au site pour moins d'1€ par jour.
Voir les offres d'abonnement

CONNEXION

          Identifiants perdus ? 
Plus d'articles
article thumbnailDaily News N°885 - 22/06/2015 - mre.solutions - Créés en 2005 pour apporter des réponses nouvelles face à la concurrence mondiale de plus en plus pressante, les pôles de compétitivité ont pour vocation première de proposer une nouvelle politique industrielle. Ils visent à dynamiser la capacité...
article thumbnailDaily News N°878 - 11/06/2015 - mre.solutions - Co-présidé par le Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Energie (MEDDE) et le Ministre de l’Économie, du Redressement Productif et du Numérique (MERPN), le Conseil d’Orientation de la Recherche et de l’Innovation pour la...
article thumbnailImage copyright © William Jezequel.Daily News N°869 - 29/05/2015 - mre.solutions - L’édition de THETIS EMR 2015 est terminée et c’est maintenant l’heure du bilan. D’une manière générale, l’édition 2015 semble avoir rempli son rôle de rendez-vous annuel des EMR en France. Ainsi, alors que les ...
article thumbnailDaily News N°868 - 28/05/2015 - mre.solutions - L’ISEMAR est un observatoire international des industries maritimes dont le champ d’analyse couvre désormais de larges pans de l’économie de la mer. Celle-ci intègre depuis quelques années un nouveau secteur dont le dynamisme n’est pas à démontrer,...
article thumbnailDaily News N°864 - 07/05/2015 - mre.solutions - Marine Renewable Energy Group est cette année responsable de l’organisation du programme de conférences de la manifestation Thetis 2015 qui se tiendra dans la ville de Nantes les 20 et 21 mai. C’est la quatrième édition du seul évènement national...
Brèves

► La reproduction partielle ou totale, par toute personne physique ou morale et sur tout support, des documents et informations mis en ligne sur ce site sans autorisation préalable de Marine Renewable Energy Ltd et mention de leur origine, leur date et leur(s) auteur(s) est strictement interdite et sera susceptible de faire l’objet de poursuites.

Abonnez-vous pour bénéficier d'un accès complet aux informations

> Daily News, à partir de 350€/an

> Synthèse mensuelle, à partir de 200€/an

Suivez l'actualité des énergies de la mer avec mer-veille.com

Daily News

une veille quotidienne internationale, technologique et scientifique exclusivement dédiée aux énergies marines renouvelables.

Synthèse mensuelle

Toute l'actualité du mois précédent synthétisée, analysée et classée par thématique dans un PDF archivable et imprimable.

Vous êtes ici : Accueil \| Daily News \| Infos générales \| Mer d’Iroise : mise à l’eau de la bouée SIMEO fin mars 2015