MRE Group

 

Informations spécialisées et services
pour les énergies marines renouvelables

Nos portails: 

FR  EN  ES

Suivez nous:  Linkedin  Twitter  Facebook

Eolien flottant

Navires : OPUS MARINE agrandit sa flotte pour le marché allemand

DN 765 2c10c

Daily News N°766 – 02/12/2014 – mre-solutions –  A l’occasion de l’agrandissement de sa flotte, nous nous intéressons à la société OPUS MARINE et à son positionnement sur le marché allemand. Pour le marché éolien offshore, la société propose ses services dans les opérations de levage lourd avec des grues flottantes, dans les opérations de sauvetage et d’enlèvement d’épaves, et pour la location de modules de logement. Grâce à une politique énergétique forte en faveur des énergies renouvelables, le marché éolien offshore allemand, en pleine construction, est en train d’entrainer la structuration d’une flotte dédiée à cette industrie dont OPUS MARINE fait partie et où elle entend jouer un rôle important.

OPUS MARINE

En 2006, OPUS MARINE a été fondée lorsque AHLMANN-ZERSSEN GMBH & Co. KG issue de Rendsburg et NauTec GmbH (seul actionnaire d’OPUS MARINE GmbH) se sont alliés avec le but initial de proposer des services de sauvetage maritime pour la société TITAN SALVAGE, basée à Fort Lauderdale, Etats-Unis. Cette dernière a par exemple participé au renflouage et remorquage du Costa Concordia en juillet 2014.

En tant qu’armateur, OPUS est donc en charge de la gestion commerciale et technique de l'ensemble du tonnage offshore qu'il soit le sien ou fourni par un tiers. OPUS MARINE GmbH est le partenaire exclusive en Allemagne de Turbine Transfers, basé au Royaume-Uni, qui possède 45 navires de transferts de techniciens. La société se définit ainsi comme une société allemande avec des partenaires internationaux sur un marché global.

Un nouveau navire polyvalent

OPUS MARINE GmbH, société basée à Hambourg, est également opérateur de navires de servitude offshore et vient de faire l’acquisition d’un nouveau navire dans le but notamment d’étendre sa stratégie de services maritimes pour l’industrie éolienne offshore allemande. Le nouveau navire « MAGNIFICAT », ex « Atlantic Cougar »,  est un catamaran de 30 mètres de long avec positionnement dynamique réalisé grâce à ses 2 moteurs rétractables et omnidirectionnels. De plus, grâce à ses 4 points d’ancrages et une capacité pour accueillir jusqu’à 10 passagers, le navire est très flexible dans son utilisation et tout à fait adapté à l’industrie offshore. OPUS MARINE cherche à employer le navire pour des missions de détection et d'élimination des bombes UXO ainsi que dans les services à l’industrie éolienne offshore sur le marché allemand à la fois en Mer du Nord et en Mer Baltique.

Notons que le MAGNIFICAT est également l’ancien navire d’études marines suédois appelé auparavant « NILS STROMKRONA ». Depuis 2009, il est en service pour la société britannique Atlantic Marine spécialisée dans l’offshore et qui emploie le navire pour le transfert de techniciens et pour la réalisation de campagnes marines. Quelques uns de ses clients incluent TenneT, Nexans, DONG Energy et Vatenfall.

Vous pouvez également relire Allemagne : une révolution pour les navires multifonctionnels en 2015, publié en juillet dernier.

Le marché éolien offshore allemand

En effet, l’Energiewende, ou transition énergétique, est désormais en marche en Allemagne et il est clair que le processus ne peut plus être stoppé. Uwe Beckmeyer, le coordinateur allemand pour l’industrie maritime et Secrétaire d’Etat pour l’économie et l’énergie, a rappelé que l’objectif de l’Allemagne était d’installer plus de 3000 MW de capacité éolienne offshore en 2015 dans la partie allemande de la Mer du Nord et en Baltique. Le pays a de plus atteint la phase d’industrialisation et ainsi l’expérience nécessaire pour réfléchir aux réductions de coûts possibles. Après l’amendement de l’EEG (la loi allemande relative aux énergies renouvelables), la course pour la seconde phase du programme énergie éolienne offshore devra être proprement définie notamment la manière de gérer le processus d’appel d’offres pour la période après 2017.

Jusqu’à maintenant, l’intérêt était porté sur la production d’énergie éolienne à bas prix dans le nord du pays mais des pics de charge ont eu lieu dans des régions géographiques très différentes. Le gouvernement allemand a conscience de la nécessité de mettre en place un cadre règlementaire qui assure la croissance des énergies renouvelables dans tous les landers allemands tout en optimisant simultanément le réseau électrique et en permettant la transmission d’énergie éolienne à bas prix dans le sud du pays. Le but est d’inciter à plus de flexibilité sur le réseau entre le nord et le sud au lieu de renforcer le rôle des centrales à charbon. La croissance à venir des énergies renouvelables signifie également que les capacités de production d’énergie à partir de sources fossiles doivent être démantelées. Il faut un cadre réglementaire pour ce processus, qui durera certainement entre 20 et 25 ans. Le résultat espéré est une planification fiable pour les opérateurs de ces centrales, mais également pour une meilleure profitabilité pour les turbines à gaz, par exemple, qui seront nécessaires dans la demande future en énergie.

Enfin, Hermann Albers, président de l’association allemande pour l’énergie éolienne BWE, a souligné que l’association souhaitait faire partie des discussions et décisions dans ce sens.

--

Team MRE

Sources: BWE, OPUS MARINE.

Crédit photo: © OPUS MARINE.

 

Abonnez-vous pour bénéficier d'un accès complet aux informations

> Daily News, à partir de 350€/an

> Synthèse mensuelle, à partir de 200€/an

Suivez l'actualité des énergies de la mer avec mer-veille.com

Daily News

une veille quotidienne internationale, technologique et scientifique exclusivement dédiée aux énergies marines renouvelables.

Synthèse mensuelle

Toute l'actualité du mois précédent synthétisée, analysée et classée par thématique dans un PDF archivable et imprimable.

Vous êtes ici : Accueil \| DCNS \| Eolien flottant \| Daily News \| Eolien offshore \| Navires : OPUS MARINE agrandit sa flotte pour le marché allemand